Thierry Tomasi

Compétences

Thierry Tomasi est spécialisé en contentieux et arbitrage international. Il bénéficie d’une expérience dans le domaine industriel, en particulier dans les secteurs de l’aéronautique civile et du ferroviaire. Il dispose également d’une grande expérience des litiges relatifs à la vie des sociétés (différends entre actionnaires, responsabilité des dirigeants sociaux et litiges post-acquisition).

Thierry Tomasi a une pratique internationale qui comprend notamment des expériences en lien avec l’Afrique et le Brésil. Il fait partie des rares praticiens de la place de Paris aptes à conduire des procédures arbitrales en portugais.

Thierry Tomasi a suivi une double formation en droit français et en droit italien et est diplômé de l’Université de Paris II (Panthéon – Assas) et du King’s Collège de Londres en droit international et en droit de l’arbitrage. Il parle français, anglais, italien et portugais. Il est également membre du Comité Brésilien d’Arbitrage (CBAr), de l’International Bar Association et est professeur invité à l’Université Catholique de Louvain.

Thierry Tomasi est référencé dans la presse spécialisée :

  • Legal 500 EMEA 2015 : « The ‘very  sharp’ Thierry Tomasi ‘easily navigates in complex cross-border situations »
  • Legal 500, 2014 : « Thierry Tomasi is professional and  skilled »

Publications

  • « La Cour de cassation revient sur la transmission de la clause compromissoire dans le cadre d’une chaîne hétérogène de contrats translatifs de propriété » Cahiers de l’arbitrage/The Paris Journal of International Arbitration, 2015-1, p.71.
  • Juris-Classeur Droit International – Fiches pratiques Lexis Nexis en arbitrage international (avec G. Le Quillec)
  • « Chapter 15 France: A Step Back: The French Ban and its Aftermath » in Shale Gas in Europe, Claeys & Casteels Publishing (ed), 2013 (avec E. Nicolet).
  • « L’incidence du comportement procédural des parties sur leur droit de se prévaloir d’une clause d’arbitrage », Option Finance, 5 mars 2012, n°1163, p. 25.
  • « La Cour de cassation précise les critères permettant de qualifier une sentence arbitrale », Option Finance, 3 octobre 2011 n°1142, p. 29.
  • « La réforme du droit français de l’arbitrage », Option Finance, 21 février 2011, n°1113, p. 27.
  • « L’engagement d’une société à l’arbitrage doit être apprécié au regard d’une règle matérielle du droit de l’arbitrage, et non de la lex societatis », Option Finance, 11 janvier 2010 n°1059, p. 29.
  • « La Cour Européenne de Justice sonne le glas des Anti-suit Injonctions au soutien d’une convention d’arbitrage en Europe », Option Finance, 14 septembre 2009, n°1043, p. 28.
  • « La Cour de Cassation revient sur l’étendue du contrôle par le juge judiciaire de la motivation d’une sentence rendue en matière internationale », Option Finance, 3 mars 2009, n°1019, p. 27.
  • « Lessons from Recent Litigation in the US : How can Board Members better protect themselves », in Board Members and Management Consultants: Redefining Boundaries, 2009, Information Age Publishing, Greenwich, CT, USA (avec X. de Sarrau).
  • « Le Conseil de l’Ordre des avocats de Paris précise qu’il n’est pas interdit à un avocat de préparer les témoins auditionnés dans le cadre d’un arbitrage international », Option Finance, 3 novembre 2008, n°1002, p. 30.
  • « La Cour de Cassation apporte des précisions sur la procédure de transformation d’une société anonyme en société par actions simplifiée », Option Finance, 21 avril 2008, n°977, p. 28.
  • « Arbitration, the Preferred Mechanism for the Settlement of Energy Disputes », in The Int’l Energy Review, PPF Publications Ltd. & ICC UK, 2007, p. 166 (avec J. Franceschi-Bariani).
  • « La Cour de Cassation précise le champ d’application de la loi de sauvegarde », Option Finance, 22 mai 2006, n°884, p. 29.
  • « La réforme de la procédure d’appel des décisions assorties de l’exécution provisoire », Option Finance, 13 mars 2006, n°874, p. 32.
  • « La Cour de Cassation revient sur la nature de l’obligation du souscripteur d’une lettre d’intention », Option Finance, 3 octobre 2005, n°851, p. 31.
  • « The Paris Court of Appeal looks at a Request for the Annulment of an Award for Breach of EC Competition Law : a First Application in France of the Principles laid down by the ECJ in Eco Swiss », Int. A.L.R., avril 2005, Vol. 8, p. 55.

©copyright bettoseraglini