Jean-Georges Betto

Compétences

Jean-Georges Betto est spécialisé en arbitrage international. Il a développé une expérience reconnue comme conseil dans des dossiers complexes et sensibles dans les secteurs de la défense, de l’aéronautique, de la construction et de l’ingénierie, de l’énergie et de la réassurance. Il est régulièrement nommé en qualité d’arbitre. Jean-Georges travaille en français et en anglais.

Jean-Georges Betto est un Expert du Club des Juristes. Il est administrateur de l’Académie internationale de droit de l’arbitrage et orateur lors de conférences internationales. Il est également Président du fonds de dotation betto seraglini for International Justice et Président du think-tank d’avocats Cabinets de croissance. Il a présidé le groupe de travail « Arbitrage et construction internationale » du Comité français de l’arbitrage. Il a été secrétaire de la commission ayant proposé la réforme du droit français de l’arbitrage international.

Jean-Georges Betto est référencé dans les principales revues spécialisées :

  • Who’s Who Legal France : International Arbitration 2017 : « Jean-Georges Betto handles both domestic and international disputes. He has notable depth of expertise in construction cases, and additional experience in defence and construction matters. »
  • Chambers Global 2017 : Jean-Georges Betto is « very well known »
  • Who’s Who Legal 2016 : « Jean-Georges Betto is ‘highly in-demand’ due to his impressive depth of knowledge and expertise in a number of fields ranging from defence to the industrial and energy sectors. Sources laud his ‘dynamic and personable manner’ and his ‘impressive record in difficult cases’. »
  • Legal 500 EMEA 2016: « Jean-Georges has ‘great knowledge of the defence and aviation areas’. »
  • Legal 500 EMEA 2015 : « Jean-Georges Betto is ‘a master tactician with an unparalleled eye for finding the points that really matter’. »
  • Who’s Who Legal 2015 : « Jean-Georges Betto has expertise in the defence, aviation, engineering and construction, energy and reinsurance sectors and serves as counsel and arbitrator. »
  • Chambers Global 2015 : « His experience covers complex and sensitive disputes in sectors such as construction, engineering and defence. »
  • Magazine Décideurs 2014 : Classé dans les 50 avocats d’affaires parmi les meilleurs 
  • Legal 500 Paris 2014 : « Jean-Georges possède une réputation d’excellence méritée. »
  • Chambers 2014 : « Sources describe him as « a very talented lawyer. » He has particular expertise in construction, defence and aviation disputes. »
  • Legal 500 2014 : « always provides laser-sharp analyses, and is a brilliant tactician, shrewd advocate and engaging personae. »
  • Legal 500 EMEA 2013 : « Avec d’excellent résultats, il est apprécié pour son « très bon sens du relationnel » ». 
  • Chambers 2013 : « Son dynamisme continue d’impressionner les commentateurs, dont l’un affirme: « Il est jeune et solide, je suis régulièrement impressionné par lui ». » 
  • Legal 500 2012 : « […] souvent du côté des vainqueurs, […] Jean-Georges Betto, « un avocat créatif, dynamique, qui sait garder son calme et qui est recommandé pour les dossiers difficiles »[…]. »
  • Chambers 2012 : « Charmant, tenace et 100 % impliqué. Il est particulièrement reconnu pour son travail dans le secteur de la défense, de l’énergie, de la construction et de la réassurance. »

Publications

  • « La réforme du droit français de l’arbitrage », Option Finance, 21 février 2011, n°1113, p.21.
  • « La Cour de cassation précise les critères permettant de qualifier une sentence arbitrale », Option Finance, 3 octobre 2011, n°1142, p.29.
  • « Prorogation, estoppel et renonciation : variations sur le délai d’arbitrage en droit de l’arbitrage interne », note sous Cass. civ. 1ère, 22 septembre 2010 et CA Paris, 1ère Ch. C., 19 novembre 2009, Rev. arb. 2011, 152  (avec A. Reynaud).
  • « Le nouveau règlement d’arbitrage de la CNUDCI », Option Droit & Affaires, 8 décembre 2010 (avec A. Job).
  • « Validité de l’engagement d’une société à l’arbitrage », note sous Cass. civ. 1ère, 8 juillet 2009, Il Diritto Marittimo, I-2011 (avec A. Job).
  • « Affaire Inserm : le tribunal des conflits créé un nouveau régime pour le contentieux post-arbitral relatif aux contrats administratifs internationaux », Droit & Affaires, 8 septembre 2010 (avec A. Job).
  • « Le tiers évaluateur : arbitre ou mandataire? », note sous Cass. com. 16 février 2010, Droit & Affaires, 2 juin 2010 (avec A. Job).
  • « Enfin la définition de l’estoppel en droit français », Droit & Affaires, 1 avril 2010 (avec A. Job).
  • « Le livre vert de la Commission européenne, une menace pour l’arbitrage en Europe? », Droit & Affaires, 7 octobre 2009 (avec L. Gouiffès).
  • « Opinion dissidente et secret du délibéré arbitral », note sous CA Paris, 9 octobre 2008, Rev. arb. 2009, 352 (avec A. Canivet).
  • « Arbitration draws lessons from recent blows : ICC techniques on controlling times and costs », Practical Law Company, Volume 2: arbitration, 2008-2009.
  • « Pour la consécration de la notion de sentence arbitrale provisoire en droit français de l’arbitrage international », III Cahiers de l’arbitrage 8 (2006).
  • « Parties’ contribution to the arbitral award : submission of a synopsis of the award », (1) Stockholm Int’l, Rev. arb. 2006, 65.
  • « International Arbitration : New Trends », 2006 Int’l Bus. L. J. 371 (avec J. Fry, M. Henry, E. Kleiman, et P. Pinsolle).
  • « La sentence condamnant à relever et garantir constitue un titre exécutoire », note sous Cass. Civ. 2eme, 8 juillet 2004, Rev. arb. 2006, 99.
  • « Simplifier et actualiser l’arbitrage international », Les Echos, 20 février 2006, p.15
  • « L’obligation pour l’arbitre de statuer en équité : principe et sanction », Rev. arb. 2004, 907.
  • « International Arbitration and Defense Secret », 2004 Int’l Bus. L. J. 827.
  • Chronique de jurisprudence française, obs. sous Cass. Civ. 2e, 10 juillet 2003 et Paris, 1ère Ch. C, 28 novembre 2002 et 27 mai 2003, Rev. arb. 2003,1359.
  • « International Arbitration and Projects Finance: the viewpoint of practitioners », 2003 Int’l Bus. L. J. 831.
  • « Expiration du délai d’arbitrage : la jurisprudence sur la prorogation tacite n’est-elle pas dans une impasse ? », note sous Cass. Civ., 2ème, 8 mars, 18 octobre 2001 et 4 avril 2002 et Paris, 1ère Ch. C, 17 janvier 2002, Rev. arb. 2002, 899.
  • « Respect du contradictoire et mesure d’instruction conduite personnellement par l’arbitre », note sous Cass. Civ. 2ème, 25 mars et 30 septembre 1999, Rev. arb. 2000, 267.
  • « Le respect du principe de la contradiction : renforcement du contrôle ? », note sous Cass.Civ 2ème, 10 novembre 1998, Rev. arb. 1998, 680.
  • International Arbitration Award Digest, 2002 Int’l Bus. L. J. 843; 2002 Int’l Bus. L. J. 111; 2001 Int’l Bus. L. J. 648; 2001 Int’l Bus. L. J. 234; 2000 Int’l Bus. L. J. 1040.
  • « Sous-traitances internationales : comment écarter la loi française de 1975 », 1999 Int’l Bus. L. J. 411.

©copyright bettoseraglini